Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BOUGER LES LIGNES - C. Galactéros

Intervention au colloque « La diplomatie internationale à l'épreuve du réel » du CREC

9 Décembre 2017 , Rédigé par Caroline Galactéros Publié dans #Interventions, #Géopolitique, #France

Mercredi 6 décembre 2017 a eu lieu un colloque organisé par le Centre de Recherche des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC), au Cercle national des armées, ayant pour thème « La diplomatie internationale à l'épreuve du réel ».

Invitée de la première table ronde consacrée aux « Voies/voix de la diplomatie », aux côtés d'Oliver Hanne et Oliver Zajec, vous pouvez revoir mon intervention intitulée « Le moralisme est un cynisme : impasses d’une utopie et perspectives d’avenir » ci-dessous.

Ce colloque réunissait également Fabrice Balanche, Nassif Hitti, Bernard Lugan, Charles Meyer ou encore Hubert Védrine, qui a accordé un bref entretien à Frédéric Saillot (Eurasiexpress) sur l'Occident et la Russie à l'issue de son intervention.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

thmos 31/12/2017 17:30

Macron n'a pas écouté cette conférence et achève l'année avec tous nos espoirs fondés sur sa relative sagesse affichée cet été. Il rejoint l'empire néo con en prétendant affronter Trump, lui-même soumis aux belliqueux qui ne décolèrent pas de leur défaite en Syrie. Macron félicitant Le Drian réhabilite la Fabiuserie armée en s'excusant d'avoir pensé aussi peu aligné. 2018 en marche vers plus de sang et de mensonges

Ribus 10/12/2017 15:55

La France est désormais un petit pays du point de vue économique et une puissance moyenne sur le plan militaire et diplomatique. C’est sans doute notre vraie place dans le concert des nations. Les nains politiques qui ont été et sont encore aux manettes ont tout fait pour parvenir à ce résultat lamentable.

Pendant un temps donné, certaines puissances nous ont considérés du fait de notre passé prestigieux. Mais ce passé est mort. Il est mort car nous avons tourné le dos à notre Histoire. De fait, nous n’intéressons plus grand-monde.

De plus, depuis à présent un quart de siècle, nos dirigeants se trompent et font de très mauvaises alliances stratégiques. Nos « élites » ne sont que les porteurs d’eau de l’Amérique et de Bruxelles et ne défendent plus nos intérêts nationaux.Il est par conséquent logique qu’il n’y ait plus de « voix de la France »

Ces dites élites sont mues par l’obscurantisme des Lumières qui n’a fait que recycler la mystique égyptienne ( le Religio Duplex cf livre de Jan Ansmann ). Ce n’est pas la raison qui les guide contrairement à ce qu’elles affirment.

Elle sont dans une sorte de mystique de quatre sous qui n’a plus d’identité propre car nos diplomates ne font qu’ânonner le discours que leur susurrent à l’oreille les « think tank ». Notre crédibilité est donc nulle.

Cette diplomatie est dans le même état que l’éducation. On est au fond du trou. De surcroît, je suis convaincu que nos meilleurs diplomates sont à fond de cale et que les médiocres sont promus. Or, ces médiocres ne sont que des courtisans d’autres médiocres et tous ignorent l’Histoire et la Géographie.

Madudu 12/12/2017 11:22

Nous n'avons pas encore commencé à nous battre que vous déclarez déjà la défaite.

Vous devriez soigner votre pessimisme monsieur, il est déjà gravement avancé.