LE POINT - Moyen-Orient : la nature a horreur du vide

Publié le par Caroline Galactéros

LE POINT - Moyen-Orient : la nature a horreur du vide

Voilà. Ce qui devait arriver advient : Moscou reprend la main. La Russie occupe l'espace béant laissé par le trop long immobilisme occidental face à Daesh et à l'islamisme ultra-violent de ses épigones locaux de tout poil. Faut-il s'en réjouir, s'en indigner ? C'est hors sujet. Et ce serait indécent. Sur l'autel de nos illusions perdues, de nos ambiguïtés et de nos calculs mortifères, qui ont fait prospérer l'État islamique et ses concurrents/avatars, déclarés pour certains « fréquentables » par nos États iréniques (ou trop cyniques), nous devrions a minima nous taire. Et regretter en silen...

Article paru dans la chronique "Etat d'esprit, esprit d'Etat" : lire la suite sur le site du Point.

Commenter cet article